SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar black chamane » Ven 22 Mar 2019 16:13

on dit "l’hôtesse de caisse" maintenant ; bouhh ! blam !! :geek: :geek:

:pink: :pink:
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
ma lune
Eve a du être surprise de constater qu'Adam était dur de la feuille
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1644
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 18 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Lunatik » Sam 23 Mar 2019 13:55

J’ai beaucoup plus de remarques (toujours bienveillantes) à La Réunion qu’en métropole. Sur l’île, les gens m’abordent facilement soit juste pour me dire « Vos tatouages sont magnifiques ! » soit carrément pour engager la conversation à ce propos. Les questions qui reviennent le plus souvent : où je les ai faits, par un seul ou plusieurs tatoueurs, leur signification, la douleur, si j’ai de bons tatoueurs ici à leur conseiller.

À l’hôpital la semaine dernière, chacun y est allé de son petit compliment, sauf un infirmier du bloc, beaucoup trop beau, qui n’en avait rien à foutre de mes tattoos et m’a juste dit « Wow ! Vous avez des yeux sublimes ! » C’est dans ces moments là qu’on regrette amèrement de ne pas avoir planqué un stylo dans son brancard pour noter son 06 :mrgreen:
Le chirurgien a feutré au préalable, en me consultant, pour choisir les zones où il endommagerait le moins possible mon tattoo quand il taillerait dans la viande. Et de fait, il n’y aura quasi pas de retouches à faire (l’une des cicatrices fait pourtant une quinzaine de centimètres mais il a suivi les motifs du tattoo pour que l’ensemble reste cohérent, c’est magique). Le feutrage m’a rappelé mes séances de freehand :lol:

Bref, beaucoup d’intérêt, de respect et de bienveillance, de la part des inconnus croisés dans la rue comme des commerçants ou du personnel soignant, tous âges confondus.
Sur ma peau : Strange Dust, Titukh, Jaffa Wane, Odrëy, Ank von Annika, Lanj, Cowboy, Klaim, Subson'Ink, Bouits...
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 1038
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 55 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Jeu 28 Mar 2019 22:36

Une remarque que j'entends de façon systématique ces derniers temps et donc qui m'a fait tilter :

des gens qui me disent après avoir vu mon tatouage "moi j'ose pas encore mais j'y ai déjà pensé", et chaque fois j'ai l'impression que la personne se sent obligée de dire qu'elle y a pensé, comme si ne pas avoir eu l'idée de se faire tatouer ne permettait pas d'en parler.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Curieux
 
Messages: 181
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Anjou/Vignoble nantais (49/44)
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Bibou Riot » Ven 29 Mar 2019 07:00

Ou alors, le fait de rencontrer quelqu'un de tatoué permet justement à ces personnes de pouvoir parler de leurs envies ? Peut-être que ça peut justement rassurer de parler de ça à des personnes tatouées (pour plein de raisons : ne pas être jugé, avoir des conseils, savoir comment ça se déroule, etc).
Avatar de l’utilisateur
Bibou Riot

Timide
 
Messages: 29
Enregistré le: 15 Oct 2017
Localisation: Dijon
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Ven 29 Mar 2019 23:30

C'est sûr, c'est le côté systématique qui m'a fait tilter.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Curieux
 
Messages: 181
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Anjou/Vignoble nantais (49/44)
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Coin-coin le Canapin » Sam 30 Mar 2019 23:25

Lunatik a écrit:À l’hôpital la semaine dernière, chacun y est allé de son petit compliment, sauf un infirmier du bloc, beaucoup trop beau, qui n’en avait rien à foutre de mes tattoos et m’a juste dit « Wow ! Vous avez des yeux sublimes ! » C’est dans ces moments là qu’on regrette amèrement de ne pas avoir planqué un stylo dans son brancard pour noter son 06 :mrgreen:

Si t'as des ongles et de la peau, rien n'est impossible :geek: (résultat non garanti)
Avatar de l’utilisateur
Coin-coin le Canapin

Investi
 
Messages: 437
Enregistré le: 16 Nov 2013
Localisation: ̧ ̧
Genre: Non spécifié
Remercié: 2 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Rouge » Mer 3 Avr 2019 08:14

Ah c'est marrant Lunatik, je me faisais la réflexion sur la Réunion aussi. On m'aborde beaucoup plus pour me parler de mes tatouages à la Réunion (ou lors de mon dernier voyage à Taïwan). Au départ je me suis dit que c'était parce que sous les tropiques je suis bien plus à poil et mes tatouages se voient bien plus.
Mais après réflexion je crois qu'il y a aussi un autre rapport au corps et aussi au corps de l'autre.

Quand j'étais ado à la Réunion, au lycée on s'habillait très très court, beaucoup plus qu'en Métropole. Maintenant que je suis adulte, j'ai aussi la très nette impression que sur les plage ou même dans la rue, plus de personnes se permettent de s'habiller court, échancré, etc, par rapport à en Métropole, où les personnes rondes (comme moi) ou "vieilles" (je mets des guillemets car à 50 ans on est pas vieux, mais oui la peau peut commencer à prendre un coup, à rider, à faire des plis etc), ont davantage de scrupules à dévoiler de la peau, et se cachent davantage.
Je sais pas si d'autres gens constatent la même chose ? Je dis peut-être une pure banalité. ^^'
En tout cas là je reviens de vacances de chez mes parents (à la Réunion donc), et j'ai réalisé brusquement que j'avais l'impression de voir vachement plus de morphologies différentes sur l'île qu'en région parisienne. Alors ok il fait froid la moitié de l'année à Paris, mais même l'été, je ne vois pas autant de vergetures, de cuisses rondes, de ventres en plis, de peau d'orange, de bras dodus etc que ce que je peux voir dans la rue à la Réunion. :love:
Je crois que ça m'avait fait le même effet à Berlin. Rapport aux bodmods aussi d'ailleurs.

Maintenant que j'y réfléchis posément, je me demande même si ce n'est pas ce qui m'a poussée à remettre des maillots 2 pièces. ^^ Comme quoi y'a encore du chemin à faire malgré l'envol de mes complexes depuis déjà plusieurs années.

Désolée, je crois que je m'égare dans ce sujet. :D
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1243
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 57 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Krän » Lun 8 Avr 2019 21:39

Rouge a écrit: j'ai réalisé brusquement que j'avais l'impression de voir vachement plus de morphologies différentes sur l'île qu'en région parisienne. Alors ok il fait froid la moitié de l'année à Paris, mais même l'été, je ne vois pas autant de vergetures, de cuisses rondes, de ventres en plis, de peau d'orange, de bras dodus etc que ce que je peux voir dans la rue à la Réunion. :love:
Je crois que ça m'avait fait le même effet à Berlin. Rapport aux bodmods aussi d'ailleurs.

Il y a la façon de s'habiller et peut-être aussi une disparité entre les régions. Une recherche rapide donne quelques pistes (avec des chiffres plus ou moins proches).

https://la1ere.francetvinfo.fr/quel-est ... 73529.html
"#L’obésité, une réelle menace
L’obésité a beau être une priorité de santé en Martinique depuis les années 1990, elle a encore augmenté ces dernières années, avec en 2013 58,8% des Martiniquais de plus de 16 ans en surpoids, et plus d’un enfant martiniquais sur trois.
A La Réunion, 40% des adultes sont concernés, et 14% des femmes sont touchées par l’obésité."

https://www.reseau-chu.org/article/obes ... -la-lutte/
"A La Réunion, plus d'une personne sur deux est obèse ou en surpoids"

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... inegalites
"Les résultats de l’enquête Obépi-Roche, réalisée tous les trois ans, ont été obtenus grâce à une enquête déclarative réalisée sur 25 714 Français âgés de plus de 18 ans, interrogés entre janvier et mars 2012. Elle montre que les régions Hauts-De-France et Grand-Est sont celles qui concentrent le plus de problèmes de surpoids.

En particulier, l’ancienne région Champagne-Ardennes arrive en tête du palmarès avec 20,9 % de la population en situation d’obésité. Suivent la Picardie (20 %), la Haute-Normandie (19,2 %) et l’Alsace (18,6 %). A l’inverse, les régions du sud et de l’ouest sont les plus minces. Midi-Pyrénées (11,6 %), les Pays de Loire (11,8 %) et la Bretagne (12 %) contiennent le moins d’obèses."

Image
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5630
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 261 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar scarlet » Lun 15 Avr 2019 08:28

La mode c'est un éternel recommencement il y a des femmes rondes ou pas qui ne se reconnaissent pas dans le port de robes, jupes etc...Il y en à d'autres qui par peur des jugements souvent assassins ne préfère pas s'exposer ( complexes, regards) d'autres encore n'ont pas envie de se confronter à des énergumènes qui pensent que parce qu'on se met en robe ou en jupe on à envie de les séduire. Ils y voient alors une porte d'entrée c'est relatif à plein de codes qui ont été définis/ utilisés et propagés par le passé (le parfum, le maquillage, des vêtements plus courts, plus serrés, la vision de "la femme") ou dans les livres ou les films et ou l'image de celle_ci est liée la séduction.
Il y a aussi d'autres raisons certainement.

Je ne me sentais pas bien dans mon corps d'obése. Je n'avais pas mit de jupe et de robe depuis l'âge de 14 ans. Aujourd'hui, je n'ai pas de plis, ni de gras donc mon avis n'est certainement pas intéressant.

Pour moi c'est une véritable introspection, c'est aussi faire preuve d'une certaine résilience et comprendre les autres, leurs raisonnements et leurs comportements demande du temps (cold reading, développement personnel, psychologie). C'est dure aujourd'hui, une femme sera plus facilement traitée avec des noms d'oiseaux (je ne vais pas en parler car cela ne servirait qu'à leur donner tribune, personnellement aujourd'hui quand j'ai affaire à ce genre de personne je continue mon chemin) parce qu'elle aura mit une jupe, une robe, un décolleté... elle attirera plus les regards, l'envie, la jalousie, l'effet miroir...

Franchement je fais des tests lors de sorties pour voir la réaction des gens dans des tenues différentes (coquette, beaucoup moins, en "switch girl") . Je ne fais pas confiance aux autres et je n'ai jamais été dupe mêmes par rapport aux techniques de drague qu'elles soient fines ou lourdingues mais je trouve ça amusant de les décrypter.

Le mec qui assis devant toi, se décide à frotter son genoux contre le tien en insistant pour te dire "escusez moi" et engager la conversation sur le temps qu'il fait alors que sincèrement il s'en branle... me demander l'heure alors qu'il vient de ranger son portable dans sa poche, regarder mes doigts en essayant d'être subtil pour voir si je suis mariée ou simplement quand je suis dans la rue et que mon instinct sent une présence que je remarque cette voiture derrière moi qui roule à une vitesse très lente et que je m'aperçois en tournant la tête que le conducteur se dépêche de tourner la sienne et de foncer pied au plancher en ne faisant même pas attention à laisser la priorité et risquer de tuer quelqu'un au passage (Clac! c'est pas grave il doit penser que comme les cheveux ça repousse).
Ce sont des comportements que je découvre parce qu'avant j'étais dans la catégorie: "Des petits monstres".
La société nous dit comment il faut s'habiller, manger, ranger, bander, baiser, jouir...VIVRE.
C'est dommage de penser que l'on s'habille que pour exister, séduire, se faire remarquer ou se différencier et de pas se dire qu'il y a aussi d'autres variables comme le fait de se sentir confortable.

Paris, c'est la capitale de la mode qui dit véhiculer les valeurs du vivre ensemble mais cela ne veut pas dire qu'elle tient en son sein les gens les plus respectueux, ouvert d'esprit...pour moi ce n'est pas la ville qui fait les gens, c'est les gens qui font la ville et comme la devise de la république française et "le respect" qu'on nous sert à tire l'arigot ce sont des mots sur lesquels l'humain s'essuie les pieds à sa convenance enfin le plus souvent "l'humain" les utilise pour gagner en vertu ou si il peut tirer un profit ou gagner un quelconque lot de consolation sur un malentendu...sait-on jamais mais là encore il y a d'autres variables. [Peut-être] mais pour le coup je n'ai pas envie d'approfondir.

Par ailleurs, je ne connais pas la réunion mais je suis allée dans un pays ou il y a un fort taux d'obésité. La plupart souffrent de diabète et aiment faire savoir quand ils ont bien manger en rotant et en pétant à table, au début ça fait bizarre d'entendre la grand-mère jouer de la grosse caisse avec son cul alors que pour elle je n'étais qu'une inconnue, ils sont en accord dans leurs têtes et avec leurs corps peut-importe leurs façon de se vêtir. Le regard des autres ils s'en fichent il y a pas plus nature/peinture, le seul juge en tout cas pour cette famille c'est Dieu.
Still waiting for a miracle.
scarlet

Timide
 
Messages: 18
Enregistré le: 10 Déc 2018
Localisation: Bolet
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Précédente

Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités