Comment viennent vos projets ?

Discussions sur un sujet du quotidien, questions rigolotes… Envie de discuter avec les users de sujets généraux sur les bodmods ? Par ici !

Re: Comment viennent vos projets ?

Messagepar misato » Mar 26 Mai 2020 12:59

Merci à vous 2!
Je pense surement craquer sur le flash clé ailée puisque c'est une référence assez discrète je trouve ^^
Pour l'emplacement je vais essayer de réfléchir et de me projeter sur ce que je voudrais dans le futur pour voir si ca peut être cohérent :grat:
Tattoo éléphant par Rubisfirenos <3
Tattoo cuisse par Jeanpaulmaratt
misato

Curieux
 
Messages: 131
Enregistré le: 07 Déc 2016
Localisation: Midi-Pyrénées
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Comment viennent vos projets ?

Messagepar Harper » Mar 26 Mai 2020 15:36

1ère question : Quand vous pensez vos projets, vous réfléchissez comment par rapport à vos futurs projets/envies qui sont pas forcément précis ?

Au début c'était pas très précis et au fil des années je me pose pour y réfléchir. Ma réflexion évolue.
Je me suis poser pas mal de question pour ma nouvelle pièce notamment continuer dans le thème de mon dos? Dans le style? Dans le nuancier de couleurs? Un mélange de black and grey et de couleurs?

Et puis j'ai décidé de ne plus parler de ce que j'allais faire je voulais le plus possible m'éloigner de l'avis et du goût des autres. J'ai remis tout en question même le choix du tatoueur, aujourd'hui je sais ce que veux. J'ai prit du temps, du recul et c'est ça qui m'a fait du bien qui m'a permis de me décider.

Ne pas écouter mes émotions immédiates, et penser à peser les pour et les contre.

Il y a aussi cette notion parfois de kiff, de plaisir, de spontanéité qu'on peut laisser de côté au détriment du "bien construit", "du réfléchi"de ce qui nous semble être beau de respecter aussi une "culture du beau", ou de l'approb d'autrui, de peur de gâcher de la place, de peur de ...(il y a peut-être d'autres trucs mais j'ai pas creuser profond) et ça peut donner des personnes frustrées qui n'ont pas fait leurs crottes du matin et qui restent ballonnés dans leur coin pourrit par le regret de ne pas avoir oser (on peut aussi prendre cette réflexion à l'envers et dire son contraire).

J'ai donc compris que ces deux envies (ce que je considère comme du beau/lyrique et du tattoo fun/ rigolo/kinky) n'étaient pas incompatibles et qu'elles pouvaient cohabiter, s'allier, trouver leurs places. Il y a une telle richesse et diversité dans le monde du tatouage...Il y a nombre de possibilités, nombre de style, nombre de tatoueurs..

Troisième question : Que pensez-vous des références/motifs de films, dessin animé etc ?
Comment-êtes vous surs de ne pas "regretter" (je ne trouve pas d'autre mots mais c'est pas celui qui représente le mieux ce que je souhaite exprimer)

J'ai un personnage de film tatoué. Je ne m'en lasse pas et je ne suis pas du genre à avoir des regrets. Un jour quelqu'un m'a dit: Si cet acteur est accusé de viol ou qu'on découvre qu'il a fait quelque chose de mal, comment vas tu réagir?

Cet acteur je ne le connais pas personnellement, je ne m'intéresse pas à sa vie, je ne connais pas son histoire. Ce qui m'intéresse c'est son interprétation dans les rôles qu'il a pu jouer, ses mimiques, sa folie, sa manière d'occuper la place à l'écran, d'endosser le role, la psychologie des personnages qu'il incarne. L'essence même du persona.

Je me fiche que se soit dans l'air du temps, que se soit has been, que soit in/ou pas/ou badass ou que les gens se reconnaissent au travers d'une époque , d'une certaine pop culture, que ça leur parle qu'ils s'identifient ou croient que nous avons des points communs parce qu'il ou elle aime alors que c'est wallou.

Ecouter l’autre est pour certaines personnes l’une des bases de la vie. Et certains se voient comme l’addition des personnes qui les entourent, car ils calquent leurs comportements sur d'autres, quitte a subir leurs influences ; on peut en tirer des bénéfices mais aussi des préjudices.

J'ai vu des patchworks considérer par d'autres comme un bordel pourtant c'était des très belles pièces très bien réalisées et qui pour moi était assez vivantes et qui me fascinait et m' intriguait par leurs éclectismes, leurs hétéroclismes et en finalité elles devenaient très cohérentes les unes avec les autres et représentait même assez bien la personne qui les portait et j'ai vu des placards encensés qui pour moi étaient fades, lisses, sans âmes, vides. C'est vraiment une question de goût, préférence, ressenti, de personnes.
C'est au cas par cas.

Il y a deux choses qui m'ont fait réfléchir sur le corps, la manière de l'envisager, son impact, son image, l'erotisation des corps, le tatouage. C'est Les corps utopiques de Foucault et le livre Le tatouage de Junicharo Tanizaki. J'ai appris des choses, remit en question certaines et puis j'ai fait ma popote.
Aigre doux.
Un 22 long rifle et un Setter Irlandais
Avatar de l’utilisateur
Harper

Curieux
 
Messages: 142
Enregistré le: 03 Déc 2019
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 9 fois
  • Adresse Galerie

Précédente

Retourner vers Papotage autour des Bodmods

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité